Qui suis-je ?

Je m’appelle Tiffany, je suis une femme, épouse et mère de 2 enfants.

Cette vie-là, je ne la croyais possible que pour les autres, ou totalement clichée.

Mais clairement pas pour moi. 

 

Pourquoi ?

Je ne pensais pas mériter cela.

 

J’avais intégré que le bonheur, la réussite, l’amour… N’étaient pas pour moi.

 

Ma vie n’a clairement rien à voir avec un long fleuve tranquille.

Entre différents épisodes traumatiques et des expériences très difficiles,

j’ai voulu plusieurs fois quitter ce monde que je ne comprenais pas.

J’étais rongée par la colère, j’en voulais à la terre entière, et je m’étais forgée une carapace afin de me protéger de toute souffrance.

Mais la plus grande souffrance en moi finalement, c’était de ne pas savoir qui j’étais, de jouer constamment un rôle.

 

Je me plaignais qu’on ne m’aimait pas, qu’on ne me respectait pas, mais je ne le faisais pas moi-même !

 

J’étais persuadée de vivre en enfer !

Je me disais que j’avais dû faire des choses atroces pour mériter cette vie.

Pourquoi moi ? Pourquoi la vie était-elle si difficile ?

 

Au fil des années, j’ai cherché des réponses et je me suis passionnée pour la psychologie, le pouvoir des mots puis la guérison des blessures de l’âme, l’acceptation et le pardon véritable.

 

Peu à peu, ma colère a laissé place à la compréhension puis à l’empathie, envers moi-même et envers les autres.

Bien-sûr le travail n’est jamais terminé, c’est le chemin de toute une vie.

 

Je me sens à présent libérée, légère, j’ai osé troquer ma carapace contre mon vrai moi !

Oui c’était dur, oui j’ai eu peur, oui j’ai été vulnérable.

 

Mais cela en valait la peine car aujourd’hui, je sais qui je suis, ce qui m’anime profondément et j’ai appris à aimer mes parts de lumière mais aussi mes parts d’ombres (celle qu’on ne veut pas montrer, vous savez ;)).

Je me sens alignée avec moi-même, avec ceux qui m’entourent, avec l’univers tout entier.

 

Mon métier, je l’aime de tout mon coeur et je suis heureuse et honorée d’aider l’humain à mon échelle !